SÉMINAIRE DE RECHERCHE

 

Les plateformes collectives de conception d’innovations

Claudya Parize-Suffrin

Maître de conférences, Université des Antilles

Date: Vendredi 17 février 2017, de 12h00 à 13h30
Lieu: Salle Hélène-Desmarais, 1er étage (section bleue), Édifice CSC, HEC Montréal

 

Résumé: À travers deux recherches-intervention (David, 2000) menées sur de longues périodes, nous analysons les pratiques de groupes d’entreprises réunies autour de projets fédérateurs, dans les secteurs de l’agriculture et de l’économie circulaire. Elles mobilisent leurs connaissances afin d’identifier un « inconnu commun » (Le Masson et Weil 2014), dans l’objectif de s’insérer dans un processus de durabilité. Pour mener à bien leurs projets, les parties prenantes créent des modèles de conception et d’affaires innovants.
Le but de notre recherche est de considérer ces situations de management et de nous demander comment les analyser. Doit-on les envisager comme des dispositifs originaux? Peut-on en construire une théorie et en faire un modèle original d’action collective ? En s’appuyant sur le champ des écosystèmes (Moore, 1996), notre recherche aboutit à proposer une voie d’exploration pour la compréhension de la conception d’innovations en milieux organisationnels complexes.

Biographie: Claudya Parize-Suffrin est Maître de Conférences en Sciences de Gestion à l’Université des Antilles françaises. Elle obtient son Doctorat en 2012, dirigé par Albert David, au sein de MLab, une équipe de recherche de DRM (Dauphine Recherche en Management). Ses recherches portent sur une approche de R&D en management. Les théories et modèles de la conception, les modèles et théories relatifs aux dynamiques de transformation des organisations (relations et connaissances) constituent ses ancrages théoriques généraux. Les méthodes principalement utilisées sont l’étude de cas, l’étude longitudinale, l’approche par les processus et les méthodes de codage qualitatif.

 

ÉVÈNEMENT GRATUIT

RSVP: secretariat.mosaic@hec.ca